ATTESTATION DE RESERVATION

LA CROIX LORRAINE

MAINE COON


CHARRON SYLVIE

4 LOT DES CHENES

31190 MAURESSAC

05/31/21/77/51 OU 06/26/81/69/77

charronsylvie31@gmail.com

siret : 433 915 456 00037

certificat de capacité : 31-049

Diplômée Auxiliaire de Santé Animale en 2007

---------------------------------------------------------------------------

Je soussigné (e)

NOM et Prénom

ADRESSE

C.P

VILLE

TEL

Atteste réserver un chaton MAINE COON (*rayer mention inutile) :

A Mme CHARRON-BRUNET Sylvie

Les parents de ce chaton sont :

Père
Mère

L’acheteur certifie avoir versé ce jour la somme de ………......€ A valoir sur un montant total …………….....€ par

chèque numéro ……………………….banque……………………….

ou

mandat

ou
(conseillée pour passer en priorité) virement

ou Carte Bancaire : banque : *


Au départ le chaton devra être soldé, aucune livraison n’est à prévoir si ce n’est pas le cas .

Sauf pour les paiements en 3X ou 4 X EN CB lors de la réservation.

Autre cas le dernier

paiement en espèce au départ du chaton.

Par carte bancaire en 3 ou 4 X , premier paiement le jour J de la première transaction et les mois qui suivent au mêmes dates du jours J

Pour l’acquisition du chaton :

Nom :…………………….....De La Croix Lorraine
( provisoire du site à définir)

Né(e).... /.... /2018

Sexe : Femelle / male

Couleurs exactes désirés…………………….

Puce n° (si déjà identifié(e) 250269………………………………..…ou en cours.

Pedigree LOOF en cours .Il est convenu que cette somme est reçue à titre d’arrhes et que, si l’acquéreur renonce au contrat pour quelque raison que se soit, il abandonne ses arrhes au vendeur, conformément à l’article 1590 du Code Civil. Concernant ce versement d’arrhes, les sommes versées sont encaissables immédiatement, indépendamment, des conditions de réservation du chaton, et ceux pour un chaton déjà né. Pour les chatons

réservés avant la naissance, le chèque établit au départ sera restitué si la personne

trouve un chaton dans une autre chatterie ou se désiste pour un autre motif car cet

acompte n'est fait que pour prendre sa place par ordre d'arrivée lors d'une commande

de petits à naître et de pouvoir le choisir en fonction de cet ordre d'arrivée, et le client

est préalablement averti de l'état de l'ordre d'arrivée.

A réception de ce courrier l’éleveur contre signe sa partie ci dessous et renvoie ce document à l’acheteur comme preuve de garantie.

Fait en double exemplaire le….......…/….../2018.

Signature de la Croix Lorraine Signature de l’acheteur


¼

EXTRAIT DU DECRET N° 90-572 DU 28 JUIN 1990

(relatif aux vices rédhibitoires dans les ventes et échanges d’animaux domestiques)

ART.1 : le délai imparti à l’acheteur, tant pour introduire l’une des actions ouvertes par l’existence d’un vice rédhibitoire tel qu’il est défini au livre II du titre VI du code rural que pour provoquer la nomination d’experts chargés de dresser un procès verbal, et de trente jours (…) pour les cas de maladies transmissibles félines mentionnées à l’article 285-1 du code rural.

ART.2 : Dans les maladies transmissibles félines, l’action en garantie ne peut-être exercée que si un diagnostic de suspicion signé par un vétérinaire ou docteur vétérinaire a été établi selon les critères définis par un arrêté chargé du ministre chargé de l’agriculture et de la forêt et dans les délais suivants :

a) Pour la leucopénie infectieuse féline : cinq jours

b) Pour la péritonite infectieuse féline : vingt et un jours

ART.3 : Les délais prévus aux articles 1 et 2 du présent décret courent à compter de la livraison de l’animal. La mention de cette date est portée sur la facture ou sur l’avis de livraison remis à l’acheteur. Les délais mentionnés au présent décret sont comptés conformément aux articles 640,641 et 642 du nouveau code de procédure civile.

ART.4 : L’ordonnance portant désignation des experts est signifiée dans les délais prévus à l’article 1 du présent décret. Cette signification précise la date de l’expertise et invite le vendeur à y assister ou est s’y faire représenter. L’acte énonce également que l’expertise pourra se faire en l’absence des parties.

Le juge compétent peut ordonner de procéder sans délai à l’expertise en raison de l’urgence ou de l’éloignement, les parties étant informées de cette décision par les voix les plus rapides.

Afin d’éviter tout préjudice, il est recommandé d’aller chez votre vétérinaire dans les 48 heures ouvrables qui suivent l’achat du chat, dans le but d’effectuer les tests sanguins prévus à cet effet.

EXTRAIT DE L’ARRETE DU 2 AOUT 1990

( fixant les critères d’établissement d’un diagnostic de suspicion pour les maladies du chien et du chat )

Le ministre de l’agriculture et de la forêt… arrête :

ART.1 : Pour les maladies du chat visées à l’article 285.1 du code rural, un diagnostic clinique de suspicion peut-être porté sur la base d’un tableau clinique fortement évocateur, relevé et consigné par un vétérinaire ou un docteur vétérinaire.

A cette fin, les critères énumérés ci-après sont plus particulièrement recherchés.

a) Leucopénie infectieuse féline : prostration, anorexie, gastro-entérite avec déshydratation

b) Péritonite infectieuse féline : hyperthermie persistante, épanchement péritonéal, épanchement pleural, uvéite, symptômes nerveux.

c)Infection par le virus leucémogène félin : tumeurs médiastinales, mésentériques digestives ou rénales formes tumorales : hyperthermie persistante, anémie, polyadénopathie, avortement.

ART.2 : Un diagnostic de suspicion pour les maladies du chat visées à l’article 285.1 du code rural peut également être porté à la suite d’un examen de laboratoire établi selon les critères énumérés ci-après : chez le chien : Parvovirose : examen hématologique révélant une leucopénie.

Aucun frais vétérinaire, même en cas de vice rédhibitoire, ne sera pris en charge par le vendeur sans accord préalable.

CLAUSE DE RÉSERVE DE PROPRIÉTÉ :

A. L’animal désigné sur le présent document, restera la propriété du vendeur jusqu’au paiement intégral du prix en principal et intérêts. A défaut du paiement du prix à l’échéance convenue, le vendeur pourra reprendre l’animal sus désigné et la vente sera résolue de plein droit et gardera les arrhes déjà versés..

B. Tous arrhes versés pour la réservation d’un chaton ne sera pas remboursé en cas d’annulation ou de désistement. Dans le cas du décès du chaton avant l’acquisition de celui-ci, l’éleveur s’engage à le « remplacer » ou « le rembourser » dans un délai de 3 mois.

CLAUSE REMBOURSEMENT ou NON / ou de REMPLACEMENT

Dans le cas ou une couleur spécifique serait attendue à la naissance avec des arrhes de réservation et que cette naissance ne donne pas satisfaction, votre chèque vous sera rendu.

Dans le cas de décès du dit chaton les arrhes de réservation seront remboursés dans un délai de 1 mois ou déduit sur une prochaine réservation dans un délai de 1 an.

Dans le cas du chaton vendu à titre «de compagnie » l’acheteur bénéficie des clauses des articles 2/3/4 du décret du 28 juin 1990 et des articles ½ du 2 août 1990 ci dessus, et à la garantie DECES ci-dessous. Pour le chaton dit de compagnie, si l’acheteur veux castrer lui-même le chaton, un chèque de caution restera dans les mains du vendeur, d’une valeur de 350€ et lui sera restitué dès réception du certificat de castration ou stérilisation du vétérinaire ayant pratiqué l’intervention. Cette intervention dois se faire au plus tard le jour des 8 mois du chaton, si au-delà de cette date aucun certificat n’ai parvenu, le vendeur encaissera la caution dès le lendemain de la date anniversaire des 8 mois du dit chaton.

Dans le cas du chaton livré « de compagnie libre à la reproduction et à l’exposition », le chaton sera vendu entier au prix d’un chat entier. Si castration y aura, celle-ci reste à la charge de l’acheteur, libre à lui, dans le temps.


DÉCÈS DU CHATON

Dans le cas du décès du chaton dû à un problème de santé lié à l’élevage DE LA CROIX LORRAINE uniquement (certificat médical après l’autopsie l’attestant), et délais rédhibitoire l’éleveur s’engage à échanger le chaton dès que le propriétaire s’en sentira la force de le « remplacer », dans un délais de 12 mois et aura le libre choix sur la portée a venir ou / et de la disponibilité à ce moment là. Si le problème de santé est dû à un mauvais traitement du chaton et mauvais suivi médical, l’éleveur se décharge de la responsabilité de « remplacement ».

Dans le cas d’un décès du dit chaton désigné ci-dessus dans l’attestation de vente, dans un délai de deux ans de H.C.M forme Maine coon, celui-ci sera remplacer, par un chaton de l ‘élevage DE LA CROIX LORRAINE par un chaton livré dans les mêmes conditions soit de compagnie ou exposition ou reproduction comme stipuler sur le contrat. (avec obligation d’autopsie pratiquée par une école vétérinaire ou un spécialiste habilité et non le propre vétérinaire du client).

2/4

CONVENTIONS PARTICULIÈRES

Garanties de l’éleveur :

L’éleveur garantit que ce chat est en parfaite santé au moment de la cession ; de plus, il assistera et conseillera l’acquéreur pour tout problème d’élevage ou domestique pouvant se poser à lui, et ce, dans la limite de ses compétences et de ses droits. Il est recommander de faire une visite chez votre vétérinaire dans les 48 heures ouvrables qui suivent l’achat du chaton, afin de procéder a un examen complet, et faire des tests de dépistage a votre charge FELV, FIV, en PCR, ou en sérologie, et d’éliminer à ce stade un éventuel risque de vices rédhibitoires, ou cachés.

Pour les chatons testés pour le coronavirus après ce délais de 48 heures, l’éleveur demande à ce que le nouveau propriétaire fournissent les tests des autres chats vivants avec ce chaton, prouvant la négativité des autres animaux vivants dans le foyer.

Le chaton est vacciné contre typhus et le coryza, il a une puce électronique, à ce titre, au Fichier National Félin.

Il est inscrit au Livre Officiel des Origines Félines (L.O.O.F), seul livre d’origines agrée par le Ministère de l’agriculture, et ; à ce titre, seul organisme habilité à éditer les pedigrees officiellement reconnus et garantissant la véracité de la race du chat considéré(cf.article 16 de la loi du 99-5 du 6 janvier 99, applicable le 7 janvier 1999, portant application de l’article 276-5(I-II-III-IV-V)du code rural.

Ce pedigree sera fourni à l’acquéreur sans augmentation du prix de cession ; le délai de fourniture de ce document officiel oscillera entre trois et dix semaines après en avoir fait la demande (requête effectuée après tatouage du chaton). Un numéro d’enregistrement en attente vous sera fourni par l’éleveur dans un délais de trois mois après l’achat du chaton (pour les chatons ayant un pedigree demandé en cours).

CONSEILS À L’ACQUÉREUR

L’acquéreur est conscient de prendre possession d’un être vivant et, à ce titre, être soumis aux obligations de la loi « GRAMMONT » relative à la maltraitance aux animaux. Aux cas où un cas de force majeur le contraindrait à se séparer de son chat, il lui est vivement recommandé de prendre contact avec l’éleveur afin de tenter de lui trouver un foyer convenable.

Il est conseillé le minimum d’une visite annuelle chez un vétérinaire pour les différents rappels de vaccination.

Le chat devra être élevé dans une atmosphère familiale, et non cloîtré dans une cage ou un quelconque endroit clos, sauf évidemment, pour un besoin d’isolation pour cause de maladie, de mise bas ou de séparation temporaire d’un individu par rapport aux autres ( par exemple : Isoler un étalon d’une femelle « en chaleur »).

Un chat ne doit pas rester seul plus de 24 heures, sauf avoir prévu un arrangement avec une personne responsable (amis, famille, garderie animalière, voisins) afin de le nourrir, l’abreuver, nettoyer et lui remplacer sa litière.

Le chat ne devra pas être dégriffé.

Le chat ne devra jamais être vendu en animalerie.

3/4

RECOMMANDATIONS DE SORTIE DU CHATON

Croquettes toujours à volonté, lui remplir son bol de croquettes le matin lui laissé le vider puis le remplir au fur et a mesure qu ‘il descend la cadence, donc les croquettes ont plus de saveur.

L’idéal est le réservoir.

Bien fermer le sac de croquettes afin qu’elles gardent la saveur.

Utilisées à la Chatterie, ROYAL CANIN KITTEN Babycat mother 34 au départ et kitten 36 à partir de 4 mois ou marques similaires puis Maine Coon kitten 36, en animalerie ou chez un vétérinaire, uniquement ! également des sachets fraicheur ou mousse Babycat Mother Royal Canin, en fonction de l’âge du chaton.

Les gammes dans le commerce ne contiennent pas assez de taurine et vitamine E, essentielles au Maine Coon !....

DONNER DU « KITTEN » MEME SI LE CHATON EST CASTRE OU STERILISEE JUSQU A 1 AN ! puis ajouter doucement la même gamme adulte.

Jambon : il peut en manger tous les jours un peu, le jambon est celui que l’on achète en libre service (les 10 tranches d’épaule) .

Thon au naturel, celui en boite, 1 X PAR MOIS car le thon peux donner une maladie.

Dinde ou poulet en tranche libre service, en menus morceaux ou mouliné.

Viande rouge, bifteck haché par exemple une fois par semaine.

Boites Almo ou Schésir également feront la joie de votre chaton car il a était élevé et sevré avec cette alimentation.

FOURNITURES ET ALIMENTATIONS UTILISEES PAR NOTRE CHATTERIE

S.A.R.L CANICAT 137 CHEMIN BASSO COMBO

31100

TOULOUSE
0562144678

-10% sur tout le magasin avec réservation ci jointe signée tamponnée par La Croix Lorraine.

Puis tous ce que vous mangez vous lui proposez, le Maine Coon est gourmand et n’est pas difficile, et en principe il supporte toutes sortes de nourritures que l’on mange nous même !

La règle est de toujours lui laisser les croquettes à volonté et de l’eau fraîche puis un repas matin et soir de ce que j’ai mis au-dessus.

Ma litière employée est compacte ou agglomérée de marque Babypowder Canicat ou «Tigerino » ou « Extrême classic » :

http://www.zooplus.fr/shop/chats/litiere_chat
ou CANICAT

Brosser le 1 fois par semaine et lavez le 1 x l’été à cause d’éventuelles puces ? ! Pas l’hiver, et non plus lorsqu ‘il est chaton, pas avant 5 mois env.

Pensez à le vermifuger tous les mois jusqu'à 6 mois puis deux fois par an surtout s’il mange de la viande ou va chasser. Les vermifuges utilisés à la chatterie : VITAMINTHE CHATON , DOLTENE "S" ou MILBEMAX CHATON ensuite adulte, puis DRONTAL adulte, penser à changer à chaque fois !

Les vermifuges vendus en pharmacie ne sont pas très efficace.

Le chaton à l’habitude de boire à la fontaine, et il peux bouder le bol proposé, voici donc au cas où, ou lui trouvé une fontaine identique ou similaire afin de satisfaire a sa bonne santé et à son suivi :

http://www.zooplus.fr/shop/chats/ecuelles_distributeurs_nourriture_chat
ou CANICAT

Les parents de votre chat sont testés FIV FELV négatifs ainsi que testés HCM1 NEGATIF, sur l’Adn, chez Antagène ET AUSSI Pour le HCM 1 et le PKD en doppler.

Les chatons sont issus de parents sains HCM1 le test des parents fournis au départ de celui ci.


Votre chaton vous rapportera les papiers de bonbons, mais ne jamais lui faire de boules de papiers aluminium, il pourrait se perforer l’estomac s’il en avalait des morceaux. Attention également aux ficelles de poubelle !! il pourrez se nouer les intestins et provoquer sa mort rapidement !

Température du chat 38.5 39.4°

Surtout n’hésitez pas à me contacter pour quelques raisons que ce soit …24/24hsi urgence.

Et n’oubliez jamais le principal

Câlins matin midi et soir

4/4


Historique

Origines

La légende veut que le maine coon soit issu d'un croisement avec un raton laveur.

Le maine coon est probablement l'une des plus anciennes races naturelles nord-américaines. Plusieurs légendes décrivent les origines de la race. La plus répandue raconte que le maine coon est le fruit d'un croisement entre des chats et des ratons laveurs (raccoon en anglais), ce qui expliquerait leur couleur (la plus répandue est le brown tabby, c'est-à-dire tigré brun) et leur queue très touffue. Bien sûr, il est génétiquement impossible de réaliser un tel croisement mais la race garde de cette légende son nom.

La deuxième avance que le maine coon est un descendant des six chats angoras envoyés par Marie-Antoinette d'Autriche alors qu'elle préparait sa fuite pour échapper à la Révolution française. Ces angoras auraient été amenés sur le bateau Sally du capitaine Samuel Clough de Wiscasset avec les autres effets personnels de la reine. Les angoras se seraient ensuite mêlés aux chats de ferme locaux pour donner naissance au maine coon.

Une autre théorie avance que la race s'est développée à partir de croisements entre des chats de ferme locaux et d'autres chats à poils longs ou mi-longs importés d'abord par les Vikingsaux alentours de l'an 1000. Le maine coon descendrait alors du chat des forêts norvégiennes, ce qui expliquerait leur ressemblance. Cette hypothèse est appuyée par la ressemblance entre turc de van, sibériens, norvégiens et enfin maine coons dont les origines géographiques correspondent aux déplacements des Vikings. Cette ressemblance avec le norvégien peut aussi s’expliquer par le fait que le climat hivernal de la Nouvelle-Angleterre et celui de la Norvège sont identiques et auraient donc conduit à sélectionner les mêmes spécificités physiques.

Au XIXe siècle, Mme Pierce, une des premières propriétaires de maine coon a également émis l'hypothèse que ces chats étaient arrivés sur les côtes du Maine par la mer, mais pas grâce aux Vikings, plutôt par les riches familles du Maine qui possédaient alors de luxueux bateaux et voyageaient beaucoup. Ils auraient ramené de leurs expéditions de nombreux animaux de compagnie exotiques, notamment pour amuser les enfants. La deuxième hypothèse de Mme Pierce était que des chats angoras furent embarqués à bord des bateaux marchands pour chasser les rats. Dans les deux cas, ils auraient débarqué sur la côte Est et se seraient mélangés aux chats locaux à poils courts.

Une autre possibilité est qu'ils aient été importés par les immigrants européens et aient su s'adapter aux conditions de vie et au climat difficile de la région.


Développement de la race

Cosey, la première maine coon vainqueur en 1885 à New York

En 1860, les fermiers du Maine, très fiers de leurs chats organisaient leurs propres expositions pour élire le champion. Le premier maine coon cité dans la littérature est un mâle noir et blanc nommé Captain Jencks qui appartenait à Mme Pierce. Cela remonte à 1861. Un peu plus tard, en 1895, ce chat de grande taille fit sensation au Madison Square Garden lors des premières expositions officielles des États-Unis et c'est d'ailleurs une femelle maine coon nommée Cosey qui remporta le concours. En 1897, une douzaine de maine coons participaient à une exposition à Boston. Au début du XXe siècle, la popularité de la race dépasse la Côte Est et atteint la Côte Ouest des États-Unis[3], puis tombe peu à peu dans l’oubli puisque jusqu'en 1950 la mode est aux persans et aux siamois, laissant de côté le géant américain. À la fin des années 1940, la race maine coon est déclarée un peu vite disparue. La popularité de la race s'accroît à nouveau lorsque deux éleveurs fondent le Central maine coon cat club en 1953. Trois ans plus tard, ce club écrit également le premier standard de la race. Les efforts paient puisqu’en 1960, la race a retrouvé sa popularité d’antan.

Le maine coon est officiellement reconnu depuis 1967 par l’American Cat Fanciers Association (ACFA) et la Canadian cat association (CCA). La Cat Fancier Association (CFA) tarde à reconnaître la race qu’elle refuse à plusieurs reprises entre 1969 et 1972[3]. Il faut attendre 1973 pour que la fédération reconnaisse la race de façon provisoire et 1976 pour une reconnaissance définitive. Entre temps, en 1972, les différents standards existants sont harmonisés au niveau national.

L'importation du maine coon en France date de 1981, mais la race ne prend son essor qu’au début des années 1990 et c’est également à cette époque que l’Allemagne la découvre. La Fédération internationale féline (FIFé) reconnaît la race en 1983 et le Governing Council of the Cat Fancy (GCCF) en 1986.

Popularité

À l’heure actuelle le maine coon est très populaire. En 1988 en Angleterre, il était déjà dans les dix premières races avec 308 chats enregistrés. En 2008, il était à la septième place des races les plus populaires, toujours selon le GCCF et, contrairement à d'autres, il y reste depuis 15 ans. Au vu de l’augmentation du nombre total de chats de race, le nombre de maine coon a doublé pour qu’il puisse garder cette septième place.

Aux États-Unis, son pays d'origine, le maine coon se maintient à la deuxième place des chats de race préférés des américains depuis plusieurs années, et est officiellement la mascotte du Maine depuis 1985. En 2008, il représente la troisième race en termes de naissances enregistrées par la CFA.

En France, il occupait entre 2003 et 2008 le quatrième rang avec plus de 2 000 pedigrees enregistrés, soit une augmentation de 97 % par rapport à 2003. Depuis 2008, il est troisième au classement des chats de race au LOOF et a devancé le chartreux. En 2011, selon les statistiques du LOOF, il devient de loin la première race de chats produite en France, avec 4843 pedigrees émis, contre 4222 pour le Persan, au deuxième rang, et 4034 pedigrees pour le Sacré de Birmanie, au troisième rang.


La race du maine coon, comme d'autres races populaires telles que le Persan et le Sacré de Birmanie, est désormais victime de son succès, et voit se développer de nombreux chats dits "d'apparence", notamment par le biais de sites d'annonces. Toutefois, sans pedigree LOOF, un chat né en France est considéré comme un « chat de gouttière », même si ses parents ont un pedigree LOOF (loi du 6 janvier 1999, décret du 28 août 2008) et ne peut prétendre qu’à l’appellation de chat de « type » ou chat « d'apparence ». Cette appellation n’apporte aucune garantie, ni morphologique, ni comportementale, mais signifie seulement que le chat ressemble à un chat de race persane ou siamoise, par exemple. Aujourd’hui, l’utilisation du terme « chat de race » pour un chat sans pedigree LOOF est considérée comme une tromperie par les tribunaux et l’éleveur peut être condamné.

Année LOOF

GCCF

Inscriptions Rang Inscriptions Rang

2003 1 317 4e 1 729 7e

2008 2 600 3e 2 095 7e

Très populaire, le Maine coon est un chat à poil long caractérisé par sa très grande taille. Très puissant et musclé, il possède un physique très rustique. Toutes les couleurs de fourrure sont admises excepté le chocolat, le lilas, la cannelle et le faon. Sa taille peut atteindre 115 cm de long et il pèse en moyenne de 6 à 10kg. Le record du monde du chat le plus long est détenu par un Maine coon en 2006 qui mesurait près de 122cm.


Standards

Corps

Le maine coon est un très grand chat

Touffe de poils entre les doigts

Le corps du maine coon est long et rectangulaire avec une large poitrine et une musculature puissante. La silhouette générale doit cependant rester équilibrée et sans exagérations. Ce félin est l’une des plus grandes races de chats au monde. En 2006, le record du plus long chat au monde (121,9 cm) est détenu par un maine coon nommé Léo. Ce record a été battu par un autre maine coon nommé Stewie. Il pèse en moyenne de 6 à 10 kg. Bien qu’on ait vu des maine coon pesant jusqu’à 20 kg, les mâles sont plus imposants (de 7 à 10 kg) que les femelles (de 4 à 6 kg), soit environ le double des chats de gouttière. Pour arriver à un tel poids, leur croissance est lente et dure plusieurs années (entre trois et cinq ans).

Les pattes sont solides, puissamment musclées et d’une longueur moyenne, accentuant l’apparence rectangulaire de la silhouette. Entre les pattes avant, le poitrail doit être large. Les pieds sont grands et ronds. La polydactylie, pourtant présente naturellement chez certains des chats fondateurs de la race, n’est pas reconnue par le LOOF et le standard français précise qu'un maine coon doit posséder cinq doigts à l’avant et quatre à l’arrière. Un nombre de doigts supérieur est considéré comme un défaut grave et éliminatoire en exposition. Les associations américaines et canadiennes acceptent ce trait où il est même particulièrement recherché. Il faut également noter une importante présence de touffes de poils entre les doigts, sans cela des pénalités sont accordées.

La queue est longue, repliée sur le dos, elle doit atteindre l’omoplate. Son diamètre est large à la base et la queue se termine en pointe. Elle doit être bien fournie de poils longs formant des mèches.


Tête

Le maine coon a un museau très carré

La tête est de taille moyenne avec des pommettes saillantes. Vu de profil, le nez est légèrement courbé sans pour autant être marqué par un stop, par contre une petite bosse au bout du nez est tolérée, trop proéminente, elle est considérée comme un défaut. Le museau est fort et carré, ce qui en fait un trait caractéristique de la race. S'il est trop court, trop rond ou pointu, ceci est considéré comme un défaut pénalisant en exposition. Les yeux sont grands, ovales et placés en oblique bien espacés l'un de l'autre sur la tête. Lorsqu'un maine coon est attentif à quelque chose, les yeux peuvent paraitre plutôt ronds. Les couleurs acceptées sont le jaune, le cuivre, le vert et le doré dans toutes leurs nuances et sans forcément de relation avec la couleur de la robe. Les yeux vairons sont acceptés uniquement chez les maine coons blancs.

Les oreilles sont grandes et larges à la base, portées haut sur la tête. On doit pouvoir compter une largeur de base d'oreille entre les deux oreilles. Elles ne sont que modérément pointues mais des touffes de poils à leurs extrémités (plumets) sont très recherchées et souhaitables. Les mâles adultes présentent une évolution caractérisée par un élargissement de la tête qui fait paraître les oreilles plus petites et plus basses.

Robe et fourrure

La fourrure, de longueur inégale sur le dos et les flancs, est toutefois mi-longue, elle offre une bonne protection naturelle. Une fourrure dont la longueur est d'égale longueur sur tout le corps est un défaut. Une collerette sous la gorge et une culotte sont appréciés. La texture est soyeuse et le sous-poil fin mais la fourrure doit toutefois faire le plus naturel possible. Toutes les robes traditionnelles (sauf le ticked tabby et le colourpoint) sont acceptées dans toutes les couleurs sauf le chocolat, le lilas, le cannelle (cinnamon) et le faon (fawn).

Toutefois, les robes les plus recherchées sont le brown blotched tabby (brun marbré) et le brown mackerel tabby (brun tigré), avec ou sans taches blanches, celles-ci rappelant particulièrement l'aspect sauvage du maine coon ; viennent ensuite les black silver tabby et les blue tabby ou blue solide. Dans les robes uniformes on retrouve plus particulièrement des maine coon noirs, bleus ou blancs.

Caractère

En dépit de sa taille massive et de son allure rustique, son caractère est souvent qualifié de « doux géant ». Calme et indépendant, il préfèrera les personnes posées respectant son espace vital et n'imposant pas de limites trop strictes.

Il s’entend bien avec tout le monde même les étrangers et les autres animaux et sait faire patte douce avec les enfants selon le portrait du LOOF. Grégaire, il est attaché à sa famille autres animaux et chiens compris.

Il a besoin de bouger mais n’a pas besoin d’un grand espace pour cela et la vie en intérieur peut lui convenir il ne va pas courir partout en renversant tout sur son passage ni grimper partout même s'il préfère quand même être dehors. Il peut facilement être habitué à être promené en laisse. Il aime rester assis à observer ce qui se passe autour de lui. Il se met souvent dressé sur les pattes arrière pour mieux observer ou pour attraper quelque chose.

Sans être très bavard, le maine coon aime « dialoguer » avec son maître. Il miaule peu, mais "roucoule".


Il est joueur et, comme les chiens, le maine coon peut être dressé à rapporter un objet pour que son maître le lui relance.

Indépendant et rustique, c'est un bon chasseur avec un instinct prédateur bien développé qui sait être autonome. Il aime aussi le contact avec l'eau par exemple en trempant une ou deux pattes avant dans l’eau pour boire et saute facilement dans l'eau pour se rafraîchir quand il fait chaud.

Les traits de caractère ne sont pas définis par les standards et restent parfaitement individuels et fonctions de l'histoire de chaque individu.

Élevage

Problématique de l'élevage

Le maine coon actuel descend principalement de cinq chats, appelés « chats fondateurs » qui ont servi à construire le type de la race telle qu'on la connaît et provenaient de trois chatteries différentes : Andy Katt of Heidi-Ho, Bridget Katt of Heidi-Ho, Tatiana of Tati-Tan, Dauphin de France of Tati-Tan et Whittemore Smokie Joe.

Ces cinq chats ont été accouplés ensemble un important nombre de fois ainsi qu'avec leurs descendants. Notamment un petit-fils et arrière-petit-fils de Andy Katt et Bridget Katt of Heidi-Ho appelé Heidi Ho Sonkey Bill qui lorsqu'il était marié avec une certaine femelle donnait des chatons qui se ressemblaient tous, tels des clones. Ces chats donnaient des très bons résultats en exposition et ils furent utilisés de manière intensive pour développer la race, à tel point que la consanguinité devint très importante. Cette expression est restée et on peut calculer le taux de clones dans un pedigree. Actuellement, on trace généralement 35 % de clones mais cela peut monter jusqu'à 50 %.

Acquisition

Le prix d'un maine coon varie fortement selon l'âge, la descendance et les qualités esthétiques de l'individu, mais également selon l'éleveur. En 2004, les prix observés en France pour un chaton destiné à la compagnie (c'est-à-dire qui ne servira pas de reproducteur ) varient de 850 à 1 200 euros ; aux États-Unis, un chaton de compagnie est vendu entre 350 et 500 dollars en 2007. Un chaton de concours ou de reproduction coûtera en moyenne entre 1200 euros et 1500 euros en France, et jusqu'à 2000 euros à l'étranger. Un retraité d'élevage, avec un âge souvent inférieur à 4 ans, coûtera en moyenne 300 euros, stérilisation comprise.

En France en 2010, on compte 756 éleveurs déclarés ayant eu au moins une portée depuis 2003. Seuls 524 d'entre eux ont été actifs au cours des deux dernières années et la plupart d'entre eux n'ont qu'une portée par an. Seuls une dizaine d'éleveurs déclarent plus de dix portées par an.

Reproduction

Les femelles ont des chaleurs plutôt discrètes et donnent en moyenne naissance à quatre chatons par portée avec des extrêmes allant de un à onze. En France, on compte 590 mâles reproducteurs au cours des deux dernières années mais seuls 113 d'entre eux contribuent à plus de la moitié des naissances françaises. La plupart de ces mâles ont entre un et deux ans, mais cela peut aller jusqu'à onze ans pour les plus âgés.

Les femelles sont plus nombreuses sur le territoire français : 1 129 au cours des deux dernières années. Elles ne sont pourtant que 304 à donner naissance à plus de la moitié des chatons. La majorité de ces femelles ont entre un et deux ans mais cela peut aller jusqu'à neuf ans.

Outcrossing

Ce terme désigne l'apport de sang extérieur. Il est utilisé par les éleveurs de maine coon qui travaillent à enrichir le pool génétique de la race actuellement très restreint.

Pour cela, ils travaillent avec les livres des origines américains qui sont encore ouverts, c’est-à-dire qui acceptent d’enregistrer des chats qui ne sont pas de race. Il existe en effet aux États-Unis des chats dont le phénotype est très proche du maine coon. Le chat choisi est alors enregistré dans le livre des origines sans que l'on en connaisse les parents et il est appelé « chat de fondation » ou F1. Il est ainsi incorporé à l'élevage et peut être accouplé avec d'autres « chats de fondations » ou avec des chats de lignées classiques.

Santé

Comme tout chat de race à consanguinité importante, quelques maladies peuvent toucher le maine coon, la principale restant la Cardiomyopathie hypertrophique (HCM).La croissance du Maine coon est lente et peut durer jusqu'à 3 ou 4 ans pour développer pleinement sa taille et sa stature. Suite à d'importantes consanguinités, cette race serait sensible à de nombreuses maladies telles que la cardiomyopathie hypertrophique et obstructive (épaississement de la paroi du coeur), une dysplasie des hanches (anomalies de forme, de taille ou de fonctionnement), la polykystose rénale, l'atrophie musculaire spinale (dégénérescence des neurones dirigeant les muscles) et une monorchidie et une cryptorchidie (absence d'un ou deux testicules).

Sa dure de vie jus'quà 20 ans environ.

Cardiomyopathie hypertrophique féline (HCM)

Echographie cardiaque chez un chat atteint d'HCM

C'est une race plus prédisposée que les autres à la cardiomyopathie hypertrophique féline (HCM).

Chez le maine coon, cette maladie se transmet dans la plupart des cas sur un mode autosomique dominant, au travers d'une mutation du gène MYBPC de forme HMC1, qui est propre à la race et qui a fait l'objet d'un test ADN spécifique. La mobilisation des éleveurs de maine coon contre cette maladie et leur collaboration avec les laboratoires en cardiologie aura permis la mise en œuvre de ce test ADN dont l'objectif à court terme est d'éradiquer cette forme de cardiomyopathie propre au maine coon et qui représente 70% des cas connus dans la race. Il faut toutefois souligner que ce test ADN n'a pas valeur suffisante pour affirmer qu'un maine coon soit exempt de cardiomyopathie et ne reste qu'un outil pour l'éleveur : le suivi échographie avec Doppler couleur et DTI demeure absolument indispensable dans le suivi des reproducteurs.

Dysplasie des hanches (HD)

La dysplasie des hanches peut également toucher le maine coon. Cette maladie héréditaire se caractérise par une malformation des articulations des hanches. La dyplasie entraîne des lésions douloureuses de l’articulation pouvant mener à de l’arthrose.

On ne dispose pas de beaucoup d'études à ce sujet, mais il semblerait que la race soit particulièrement touchée, jusqu’à 20 % pour l’Orthopedic Fondation for animals américaine. Le premier cas de dyplasie chez le chat a été diagnostiqué en 1974 et il n'est pas exclu que la sélection à outrance de gros gabarit au fil des années ait mené à l'apparition de plus en plus fréquente de cas de dysplasie, comme cela fut le cas ces dernières décennies dans beaucoup de grandes races de chiens. La malformation se développerait chez le chaton dès l’âge de six mois et dans 72 % des cas elle est bilatérale. Il semblerait qu’elle soit héréditaire à déterminisme polygénique et qu’elle soit également influencée par l’environnement du chat (obésité et activité physique intense notamment).

Un dépistage par radiographie peut être réalisé dès les deux ans du chat. L’examen est cependant assez lourd puisqu’il est effectué sous anesthésie générale, membres attachés en extension. C'est la raison pour laquelle beaucoup d'éleveurs rechignent encore à pratiquer ce test sur leurs reproducteurs.

Il n’existe aucun traitement pour cette maladie, mis à part une chirurgie consistant à retirer la partie malformée du fémur. Un traitement médicamenteux peut être administré pour freiner les dégâts provoqués au cartilage ou pour soulager temporairement l’inflammation.

Autres pathologies à faible spectre : SMA, PKD

Bien que beaucoup moins présente que chez le persan, la polykystose rénale (PKD) se transmet par gène autosomique dominant chez le maine coon. Le test de dépistage se fait par échographie (une seule échographie est suffisante, contrairement au HCM qui se dépiste tous les 1 à 2 ans), en même temps que le dépistage du HCM. Il existe également un test ADN spécifique à la race, qui détecte les mutations du gène PKD1, responsable de la maladie. Celui-ci n'étant valable cependant que sur les lignées où le Persan est présent. Chez le maine coon on soupçonne également une forme de la polykystose rénale causée par une mutation du gène PKD2 mais les recherches ne permettent pas encore de l'affirmer complètement.

La race peut également être atteinte d'atrophie musculaire spinale (SMA). Cette maladie restant extrêmement rare chez le maine coon cause la dégénérescence des neurones commandant les muscles. Elle se transmet génétiquement sur un mode autosomique récessif. Là aussi, il existe un test de dépistage ADN afin de détecter les mutations du gène LIX1, responsable de la maladie.

Génétique

Des recherches génétiques menées par l'université de Californie à Davis a rapporté la présence à très faible fréquence de l'allèle récessif responsable du gantage blanc du sacré de Birmanie chez le maine coon. Un test génétique spécifique existe afin de détecter le gène de gantage birman.


Soins

Un brossage régulier est nécessaire même si ses poils s'emmêlent très peu.

Alimentation

Reflet de la santé et de l'apparence du chat, l'alimentation est très importante et le régime alimentaire doit être complet et équilibré. Qu'ils soient frais, déjà préparés ou en conserve, les aliments nécessaires sont la viande, le poisson, les légumes, les graisses (pas en quantité trop importante), les aliments secs, etc. Il est important qu'il ait toujours à sa disposition de l'eau.

Reproduction

Les chats peuvent se reproduire à partir de 10 mois. La gestation peut durer entre 56 et 71 jours. Une portée comporte en moyenne 3 à 5 chatons et peut se produire deux fois par an. Cependant, les chats de grande taille ont souvent plus de petits. La chatte allaite ses petits pendant six semaines environ.

Prix de reviens annuel pour l'acheteur pour l'entretien et soin de son maine coon chaton (hors mis les vaccins)

croquettes : 4 kilo 35 €

litières : 16 €

vermifuges : 5 €

____

56 € par mois soit 672€ par an. (ces prix varient selon la région et les vétérinaires)